nov 292013
 

« Je suis bien armé pour mener ce projet» « Il faut se battre dans la vie pour réussir »  « Il faut des armes pour se battre contre la concurrence » « Dans la vie, il faut être armé »,  ….

Dernièrement, une cliente , que j’ accompagne dans la  » voie de transformation toltèque »,  m’a dit : «  Je me sens mieux  armée maintenant… euh non… je me sens mieux  outillée !  ». Merci, Véronique! Ce retournement de langage m’a enchantée et amenée à proposer cet article.

Une arme sert à blesser, tuer, faire peur, défendre son territoire contre le danger qui vient de l’extérieur. Et pourtant, dans notre langage courant, ce mot est souvent utilisé pour parler de compétences!
Un outil sert à construire, créer, améliorer, réparer … Il crée une valeur ajoutée.

Les accords toltèques sont des outils au service de plus de paix et  de « désarmement ». Les témoignages de l’équipe d’Olivier, cités dans le livre « Manager avec les accords toltèques » ,  vont dans ce sens. Plus de confiance, de sérénité, d’audace, d’intelligence collective, de performance dans une équipe qui passe beaucoup moins de temps à s’armer ou se protéger d’une armure,  pour se défendre ou attaquer les autres.

  • Que ta parole soit impeccable.  La parole peut être une arme, oh combien puissante. Ou être un outil tout aussi puissant.
  • Ne réagis à rien de façon personnelle.  Sortir les armes pour se défendre et attaquer ? Ou utiliser cet outil comme opportunité de développement et de liberté ?
  • Ne fais aucune supposition. Se battre ou se défendre contre des suppositions ? Ou utiliser cet outil comme opportunité de compréhension mutuelle et d’enrichissement?
  • Fais toujours de ton mieux. Se battre pour trouver un coupable ou se défendre de ne pas être à la hauteur ? Ou utiliser cet outil pour grandir ensemble  dans l’apprentissage ?

L’énergie et l’intelligence consommées à se battre, à se défendre, tout comme à anticiper un combat, sont perdues pour l’innovation et la création.

Et si nous apprenions, ensemble, avec les accords toltèques, à baisser progressivement les armes en affutant et renforçant nos outils ? En gardant un  principe de réalité et de discernement : être sceptique  et écouter.  « Prie Dieu mais attache ton chameau » ;-)

Laurence

Désolé, les commentaire sont désactivés pour l'instant.

Manager avec les accords toltèques - www.manager-avec-les-accords-tolteques.com - tous droits réservés